Que signifie une opération de phalloplastie ?

Dernière mise à jour: 16.08.22

 

À l’aide d’une opération de phalloplastie, les personnes ne disposant pas de pénis peuvent désormais se faire implanter cet organe. À travers les explications du Dr Marc Galiano, nous essayerons de vous éclairer en vous fournissant une définition du terme et la technique mise en œuvre pour ce type d’opération.

 

Description

Alors que la penoplastie concerne l’agrandissement du pénis au niveau de la circonférence et de la longueur, la phalloplastie, quant à elle, confère un sexe masculin aux personnes dans le besoin. C’est une technique chirurgicale dédiée aux hommes trans pour parfaire leurs transformations. Durant l’opération, un lambeau de peau est retiré d’une partie bien précise du corps. Et c’est ce dernier qui servira à former le pénis. Selon le chirurgien urologue Dr Marc Galiano, la pratique se fait rarement et peu de personnes ont la capacité de la réaliser.

 

Les bénéficiaires

Lors de la transformation d’une femme en homme, certains passent par une greffe du pénis. Mais d’après le secrétaire général de la fameuse association Fransgenre, Yann Buatois, la phalloplastie n’est pratiquée que par 5 % des transgenres hommes en France. Cependant, l’intervention ne concerne pas seulement ces derniers, car ceux qui ont une malformation du sexe peuvent aussi y recourir.

Déroulement

Durant une phalloplastie, une femme transsexuelle doit endurer une intervention d’environ 10 heures sous de nombreuses anesthésies générales. La chirurgie doit créer en même temps un scrotum, un phallus moyen, et un gland. Et pour placer correctement le faux pénis, le vagin doit être cousu. L’opération permet aussi de fabriquer un urètre pénien.

Selon le Dr Marc Galiano, le phallus est conçu avec une peau de l’avant-bras. Avant une phalloplastie, il est essentiel d’épiler au laser cette partie quelques mois à l’avance pour obtenir le lambeau. Lors de l’intervention, le chirurgien enlève la muqueuse du vagin pour ensuite exécuter une hystérectomie. Il est très courant de pratiquer une mastectomie avant d’entamer une phalloplastie. Pour les bourses, elles sont formées à partir des lèvres du vagin. 

Le pénis conçu sera relié au nerf du clitoris. Cela est fait pour que la patiente ressente toujours l’orgasme malgré sa transformation. Mais cela ne s’arrête pas là, car un implant pénien est aussi ajouté de façon à ce que le sexe puisse avoir une érection.

On distingue néanmoins 3 types de phalloplastie :

 – Dorsale : un muscle venant du dos est employé en tant que lambeau.

 – Abdominale : une technique qui utilise la peau du ventre.

 – Phalloplastie avec pompe : un trans opéré aura du mal à éjaculer naturellement. Ainsi, un implant pénien est indispensable pour avoir une érection lors d’un rapport sexuel. La consommation d’un complément alimentaire comme le Male Extra peut aussi résoudre ce problème.

 

 – La taille du pénis

Avec des lambeaux classiques, le sexe d’un trans peut avoir une longueur aux alentours de 15 ou 16 cm d’après l’urologue Dr Galiano.

 – Résultat

Pour répondre à vos attentes, il est conseillé de faire appel à un chirurgien spécialisé et compétent.

 – Prix

Le patient peut bénéficier de 35 000 euros en guise de remboursement de la part de la sécurité sociale.

 – Contre-indications

Les personnes opérées peuvent être sujets à de la sténose de l’urètre, des infections, de la nécrose, et le l’hématome.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES

DMCA.com Protection Status